Chambre des mines – Le fer

Les gisements localisés en quatre zones distinctes sont estimés à 750 millions de tonnes.

 

L’exploitation des gisements de fer de la Falémé dans le Sud-Est du pays constitue un projet intégré prévu sur un site vierge et nécessite la construction d’une ligne ferroviaire de 750 km pour le transport de minerai de fer jusqu’au nouveau port minéralier et vraquier en eau profonde qui sera construit à Bargny-Sendou, près de Dakar.

 

Le projet devrait produire 15-25 MT par an de minerai de fer. Les avantages potentiels pour le Sénégal sont la création de 4.000 emplois directs et 16.000 emplois indirects ainsi que le désenclavement de cette partie isolée du pays qui tend à devenir un centre industriel.